La gloire

A ma gloire vous viendrez
A patati patata vous irez
A la gloire de la liberté de rêver
Et de sourdre le réel à vos instincts

A ma gloire vous serez des clowns
Qui blablatent en se personnifiant
A la gloire de la peur d’être responsable
Et de moudre la raison

A ma glorieuse demeure
Vous viendrez agonisant de vous
A la glorieuse cuite du désespoir trouvé
Et en vous caressant aux tréfonds

Patati patata
Le pouvoir reste un mot flou dans le relais de votre esprit cathodique
Et le pape à genoux vous suppliera
D’être bon

Et lorsque la liberté sera de mise
Vous blablaterez sur la conséquence
de l’être

La gloire n’est qu’un simulacre
Sauf pour l’épée qui tranche

Et brise ses chaînes
Esclave glorieuse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *