Hémisphères

Si je devais avoir le monde
et qu’il soit comme une hypothétique réponse

alentour à rire de son hémisphère incomplet et rêvé

si tu avais l’aurore chaque jour
pour toi élue et trouvée

le monde
son aura
ses illusions
et la saveur astrale
le sémaphore reconnu
et sa qualité probable et sûre

si nous devions
se reconnaître comme tel
atterris et extraits sans le dire possible

si nous étonnés
palpables et noués de notre humanité supposée
réunis et plein de questions

si nous utiles
à convenir des espaces à se fondre
entre-nous

jamais
je ne t’abandonnerai
à l’ivresse partiale

de cette idée
brutale
et crue
drôle d’idée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *