Si le monde

si le monde
comme tu l’entends
ne délivre pas du truc

si le mode
comme tu l’attends
ne vibre pas de l’âme

si le monde
bruyant qui perturbe
ne broit pas ton être

si ce n’était pas aussi bon les choses simples
qu’on amasse et prépare de temps en temps
entre nous

si le monde
juste toi te surprend
à essayer de prendre une mesure du là
un souffle entre ce que tu panses

silo du reste à vivre
siffle à rebours comme compte
même si le monde

je te crève de rien
je te trêve non plus
je te pleve du chien abandonné
je te mièvre du média
je te fièvre de la peur
je te hématome potentiel
je te balafre on dit l’horizon
je te dédie les nuits sans fleur

cherche avec ton argent
si le monde
devient
de l’air

je crève de te rien
je trêve de nous non plus
j’abandonne le chien quand il pleut
je te mièvre cher média
j’ai peur d’une fièvre
je poste un émotionnel
je me couche dans la nuit seul
je regarde une boussole là

et voilà

 

verbre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.