Là : le d’épaté débarque
Là le sur usuel qui crois crois
Lé comme on bon vieux moment
Là je chie quand je peux
Là on vous demandera vos papiers
Là c’est comme si on avait un piano
Là tra la la
Là juste un moment, ou monument
Là vous même
de temps en temps

Là comme susurrant un amour
Là perdu avec le mauvais coté
Là tra bou ni coton
si t’y crois

Là : le député débarque et crois
qu’on votera pour, ça
(avec une fourchette)
ou un couteau
à sucer le sens
et croire que
de temps en temps
seront

épatants
à respirer comme soi
nous

Las : le dépatouilllé
s’emmerde à l’envie
vous dit comme je vous aime
Là comme au beau milieu

Là exact respire
Partout tu es tellement belle
Si je te vois
Tu ne me calcule qu’à moitié
Parce que tu savais
Que, là
et patati,
et patata,
Avec juste la mémoire et le regard
quand je prie juste un astre
pour éviter chaque désastre
là venu
un instant qui

Là comme susurrant amour
sentir
deviner
croire

si nous nous même

verbre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *