Le fil

un fil
chaque nuit à rêver
le matin s’évertue à quoi
la lune
fragment de lumière
évanescence des âmes
la station entend
pas de paraboles
un tic exotique comme tactique
une nuit
une lune
arpente la vue
le psshit spirituel

j’avais vu
les symboles dans le monde
comme vibre tout

j’avais entendu le murmure
le songe qui bat la matière
quelque chose meurt

pour de faux
théâtre qui vire à l’astre
les cons
les contenants
les contents
les contingences
les complaisances
les consanguinités

une faille
enfin mue vers toi
la rune
regardera les feuilles des arbres tomber

les bêtes crever
pourtant le ciel est beau
le bruit partout obture les sens

coloniser ses atours
se raconter son histoire
ultime réserve

se déroule

verbre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *