Il y a toujours

il y a toujours le bruit
atomes agités
la beauté des arbres qui s’endorment
l’inertie de l’humain ou son amour

il y a toujours le son
la vibration intrinsèque
le retour

il y a toujours ce boucan
informe en mi ré
le super-homme cinétisé
(et la climatisation du sommeil)
il y a toujours ce bruit
d’une étoile qui s’allonge
demain

 

Il y a toujours le bruit

toujours

verbre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *