Si le temps

si le temps
donné au temps
se regarde en carafe

si le temps
d’être encore en temps
avec l’autre

si le temps
que tiendra ton cœur
fait une parabole

si le temps
d’antan
s’égrène tant

si le temps
passé là-dedans
oublie le reste

si le temps
tu le chantes en vent
malaxe les espoirs

si le temps
trop tard
s’attend en perte

si le temps
libère les esclaves libres de
s’entend partout

si le temps
respire en comptant
les étoiles qui persistent

si le temps
à temps
déboule et nous noie

si le temps
tempête
et tant se redoute

si le temps
nous aurons la fin
et c’est épatant

si le temps
persiste autant
quand on meurt

si le temps
actant notre échec ment
dans les objets

si le temps
persuadant de l’innocuité du sang
se verse versatile

si le temps
persistant à temps
accueille le néant

si le temps
s’évapore en myriade de champs
et s’annule

si le temps
a disparu dans la nuit des temps
et pulse dans mes tempes
comme une origine non localisée
un astre qui boue
un regret si futile
un désir de mort collective
un virus du terme croire
restera-t’il le temps de s’embrasser
ou quelques photons qui brulent
des pluies qui délugent

si le temps
oublie l’amour
les baisers fugaces
ce qui passe entre nos mains
le jardin des ders de der
avant l’enfer de l’homme
le puits insondable à l’eau vitale
souillé si le temps trop tard

si le temps
reste calme
en anaérobie se palme

le carbone
l’oxygène

si le temps
du souffle s’étiole
et même en résistant
combien de temps vivre ?

grêle des nouveaux instants
intestin du passé consommant
super instinct des nerfs
millefeuille de nanoparticules

conscience délabrée du mutant
sur le temps crève à rebours

les ailes du temps
érodent la totalité de la vie
et qu’est-ce que ça peut foutre ?

si le temps
innocent
se rend

si le temps donne tout le temps
pour voir
ce qu’il y a entre chacun de ses battements

alors

verbre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.